Aide à domicile 94

09.72.51.25.19

Avant de recruter la nourrice, il est conseillé de programmer avec elle un premier entretien. Même si la personne vous a été recommandée sur un site de baby-sitting, cet entretien vous permettra de mieux la cerner en posant les bonnes questions. Nous allons vous donner les lignes qui suivent les bonnes questions à poser et les informations que vous devez avoir de la nourrice.

baby sitter

Pourquoi avoir choisi le métier de baby-sitter ?

La réponse que va vous répondre la nourrice va vous permettre de voir ses motivations. Vous pouvez aussi mesurer sa maturité et ses qualités personnelles grâce à sa réponse. Si elle vous sort une réponse comme quoi elle ne trouve pas du travail, c’est que ce n’est pas la meilleure nourrice pour votre enfant. Une nourrice recommandée sur un site de baby-sitting ne doit pas être n’importe qui et pour répondre à cette question, elle tournera autour de son amour pour les enfants.

La nourrice, a-t-elle déjà travaillé avec des enfants ?

De cette question, vous devez essayer de savoir son parcours avec les enfants pour mieux évaluer ses compétences. Si la personne n’a jamais fait de garde d’enfant, il ne faut pas la rayer de la liste, car elle peut aussi être valable si elle s’est déjà occupée des enfants en colonies de vacances ou dans un centre aéré. Renseignez-vous aussi sur l’âge des enfants qu’elle avait à garder. Par la même occasion, vous pouvez aussi lui questionner sur ses diplômes et qualifications. Si vous tenez à ce que la baby-sitter aide vos enfants à faire leur devoir, il est important qu’elle ait un certain niveau d’étude.

Quelles sont les qualités principales que doit avoir une baby-sitter ?

Tout le monde peut prétendre savoir garder un enfant, mais en réalité, ce n’est pas toujours le cas. Pour cette question, la nourrice doit vous dévoiler les qualités essentielles pour remplir correctement son rôle. Elle peut vous parler de la patience, de la créativité, de la disponibilité et du sens des responsabilités.

Le déroulement d’une journée sans classe ou d’une soirée avec les enfants Il est important de poser cette question sur la journée ou la soirée type pour les enfants en sa compagnie. À partir de ses réponses, vous pouvez voir quel type d’activités il a l’habitude de faire avec les enfants. Il est également possible d’élargir la question en lui demandant la journée type s’il pleut. Les activités que la nourrice avance doivent correspondre aux attentes de vos enfants.

Sa réaction face à une situation d’urgence

Pour cette question, il faudra demander à la baby-sitter de vous décrire ce qu’est une situation d’urgence. Demandez par la suite comme elle réagirait face à quelques situations d’urgence précises comme une chute, une blessure ou un feu. Vous pouvez également lui tester sur les numéros à appeler en cas d’urgence comme le SAMU.

La dernière question qui devra vous permettre de faire votre choix sera autour des prétentions salariales. Le tarif horaire minimum pour une baby-sitter est de 7 € net.

Le fait de ne pas pouvoir visiter le bien avant de l’acquérir vous empêche d’investir dans l’achat d’un appartement neuf ? Les garanties contractuelles et les assurances de construction particulières qui règlementent l’achat d’un appartement neuf protègeront votre droit en cas de défaillance de la part des constructeurs.

Les précautions à prendre avant d’acquérir un nouveau bien immobilier

Pour rentabiliser au mieux l’investissement de l’achat d’un appartement neuf, il est important de vérifier la fiabilité du constructeur. Pour ce faire, cherchez la liste de ses anciens programmes immobiliers et assurez-vous qu’ils aient été bien achevés. Vous pouvez également consulter les réseaux sociaux et entrer en contact avec les anciens clients pour comprendre la réputation de l’entreprise. Avant de saisir la portée de l’achat d’un appartement neuf, il faut comprendre comment le quartier est amené à évoluer. Quels sont les aménagements prévus pour la résidence en construction ? Y aura-t-il des garages, un jardin, un parc pour enfants, un système de caméra de sécurité, un concierge ? L’appartement est-il situé dans un quartier accessible en transports en commun ? Y a-t-il des travaux engagés ou prévus sur le long terme pour allonger les voies routières ou les transports en commun ? Une partie de ces informations vous sera donnée par le promoteur. Vous pouvez aussi suivre les médias spécialisés pour suivre les projets en cours dans un quartier et connaître les tendances générales du marché.

Les garanties financières

Lorsque vous vous engagez dans l’achat d’un appartement neuf, vous pouvez demander une garantie de livraison. Cela vous protègera en cas de défaillance du constructeur ou du promoteur. Il existe également une garantie de remboursement qui vous assurera le remboursement de l’intégralité des sommes versées en cas de non achèvement du bien. Ces garanties financières ne se cumulent pas, mais vous pouvez les modifier en cours de route. Le mieux, c’est d’opter pour une garantie de remboursement dans un premier temps. Les travaux finis, vous pouvez remplacer cette garantie par une garantie de livraison.

Les garanties techniques

Outre les garanties financières, vous aurez également des garanties techniques lorsque vous vous investirez dans l’achat d’un appartement neuf. La garantie de parfait achèvement court un an après la livraison du logement. Il couvre les défauts de conformité résultant de malfaçons ou de travaux non terminés. Quant à la garantie des vices apparents, elle couvre tous les vices de construction apparus dans le mois qui suit la réception de l’appartement. Mis à part cela, vous pouvez également inscrire une garantie biennale pour vous protéger en cas de mauvais fonctionnement des équipements comme la tuyauterie, le chauffage, les sols ou les châssis. Pour couvrir les dégâts de nature à menacer la construction (fissures, étanchéité, canalisations, cheminée, etc.), vous pouvez faire jouer la garantie biennale. Ces deux dernières garanties sont valables pendant 10 ans, avec une validité minimum de 2 ans.

Vous êtes débordé par votre emploi du temps hebdomadaire et par le travail, et il y'a souvent urgence vous n'avez que quelques minutes pour nettoyer la maison ? N'ayez crainte, les astuces ci-après vous permettent d'optimiser le temps consacré à vos tâches ménagères. Il ne s'agit pas toujours des méthodes académiques utilisées par des professionnels du nettoyage comme Aide à Domicile 94.

Épousseter un objet

Cela prend uniquement une minute pour choisir un objet et l'épousseter. Vous pouvez utiliser soit un plumeau, un vaporisateur à poussière ou un chiffon, ou encore une lingette à poussière. Voici par exemple des objets que vous pouvez dépoussiérer rapidement :

- Écran de télévision.
- Étagères.
- Persiennes.
- Ventilateur de plafond.
- Aérations.

Changer le sac d'aspirateur

Si vous utilisez un aspirateur avec sac ne faites pas l'impasse sur le changement du sac, cela permet à votre aspirateur de mieux fonctionner et d'effectuer la tache plus rapidement aussi. Une bonne astuce est d'emmener votre aspirateur à l'extérieur de sorte que la poussière issue du sac ne retourne dans la maison !

Nettoyer le miroir

Un miroir propre rend la maison plus propre. Si vous n'avez pas de nettoyeur de vitre ni de serviette en papier, essayez le vinaigre et les vieux papiers journaux. C'est pas cher et ça fonctionne très bien.

Changer les serviettes

Des serviettes fraîches et propres offrent une bonne odeur à la maison, qu'elles soient placées dans la cuisine ou dans la salle de bain. Cela prend moins d'une minute et rafraîchit la pièce entière.

Trier les courriers du jour

Les courriers peuvent s'empiler si on ne n'en occupe pas. Si vous prenez quotidiennement 30 secondes pour trier les courriers du jour, vous aurez moins d'encombrement . N'hésitez pas à jeter les courriers indésirables.

Traiter une tâche

Vous avez une minute extra ? Traitez cette tâche désagréable que vous avez remarquée la semaine dernière ! Voici quelques astuces :

- Arrosez la tâche avec de l'eau.
- Séchez la tâche avec du chiffon sec.
- Appliquez un nettoyant doux et lavez l'ensemble.
- Séchez à nouveau.

Prendre soin des plantes

Occupez-vous de vos plantes d'intérieur préférées ! Si elles ont besoin d'eau, remplissez une carafe de sorte que vous puissiez les arroser rapidement. Prenez une paire de ciseaux pour couper les feuilles mortes ou les feuilles des plantes grimpantes.

Essuyez les zones oubliées

Prenez un gant de toilette et et essuyez rapidement les zones qui risquent d'être oubliées lors du nettoyage :

- Poignées de porte.
- Télécommandes.
- Interrupteurs.
- Poignées.
- Téléphones.

Balayez les entrées

La plupart des entrées sont petites et prennent moins d'une minute pour être balayées. Saisissez votre balai et votre pelle à poussière et c'est comme si c'était déjà fait. Si les poussières vont vers le tapis placé dans la pièce, utilisez ensuite la balayeuse pour nettoyer le tapis.

Nettoyer les tapis de sol

Certaines personnes oublient trop souvent les tapis de sol lors des nettoyages. Si vous avez une minute, prenez le et secouez-le à l'extérieur. Cela réduira la quantité de poussières dans votre maison et facilite les finitions de nettoyage sur place.

Le système d’assurance existe dans le but d’indemniser les particuliers en cas d’arrivée d’un risque. Le dédommagement est obtenu grâce au versement d’une cotisation auprès de votre assureur.

Les personnes assurées

assurermaisonIl revient aux particuliers de décider s’ils veulent souscrire un contrat d’assurance. Cette décision leur appartient et personne ne les oblige à conclure.

Toutefois, la loi oblige les locataires à souscrire une assurance habitation. Ceci est dans le but de protéger la maison du propriétaire. Lors de la conclusion du contrat de bail, la loi permet au locateur de demander au preneur son contrat d’assurance. Le propriétaire demande seulement la compagnie qui gère l’assurance de sa locataire. Il ne peut pas le contraindre à adhérer à une compagnie de son choix. Le particulier qui va louer l’immeuble doit avoir une garantie de base en cas d’arrivée de dégât des eaux, d’incendie et d’explosion. La loi édicte que seuls les biens des propriétaires font l’objet d’une protection. Il appartient à ce dernier de décider du sort de ses biens.

Concernant les personnes occupantes d’une maison de passage c'est-à-dire location saisonnière, logement de fonction ou mobile, elles ne sont pas forcées de s’assurer.

Il est conseillé de penser à adhérer à une compagnie, car personne n’est à l’abri de la survenance d’un sinistre. Vous serez obligés d’indemniser si vous occasionnez un dommage à un logement ou à autrui.

Les particularités de l’assurance habitation

Ce type de garantie est mis en place afin de protéger les particuliers lors de l’arrivée d’un sinistre dans leur logement.

Les compagnies proposent diverses sortes de garantie à savoir :

  • - les garanties de base qui sont obligatoires pour les locataires. Elles concernent les sinistres qui sont la cause de la destruction d’un immeuble. On peut citer : le dégât des eaux, l’incendie, l’explosion et parfois le vol avec effraction

  • - les garanties supplémentaires dont la souscription dépend de l’assuré. Elles englobent plusieurs types de dommages. Les catastrophes naturelles comme le tremblement de terre, l’inondation, le cyclone… Les risques dus aux véhicules terrestres motorisés tels que le vol, la brise vitre…Les vols de certains objets comme les bijoux, la télévision…

  • - la protection en cas d’engagement de votre responsabilité civile. Les entreprises d’assurances vont se substituer à vous sur le plan financier. Elles vont payer la somme de dommages et intérêts si vous avez engendré un préjudice à vos voisins par votre faute ou celui de vos biens. Il faut savoir que cette clause dans le contrat concerne les personnes qui occupent de façon permanente votre maison comme vos enfants, votre conjoint et votre femme de passage. Elles vont indemniser en cas de dommages occasionnés par ces trois personnes et vous.

Il faut savoir que les risques assurés par les compagnies dépendent des clauses dans votre contrat. Il revient à vous de choisir les dommages contre lesquels vous voulez vous prémunir.